• poesie : Matin d'octobre


    C’est l’heure exquise et matinale
    Que rougit un soleil soudain.
    A travers la brume automnale
    Tombent les feuilles du jardin.

    Leur chute est lente. On peut les suivre
    Du regard en reconnaissant
    Le chêne à sa feuille de cuivre,
    L’érable à sa feuille de sang.

    Les dernières, les plus rouillées,
    Tombent des branches dépouillées ;
    Mais ce n’est pas l’hiver encore.


    Une blonde lumière arrose
    La nature, et, dans l’air tout rose,
    On croirait qu’il neige de l’or.

    François COPPÉE

    (1842-1908)

    Le Cahier rouge

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Valeska
    Mardi 16 Novembre 2010 à 16:58
    C'est si beau!
    2
    Sélénia1 Profil de Sélénia1
    Mardi 16 Novembre 2010 à 17:01
    Merci ma puce

    j'adore ton image ca commence à sentir Noël !!!
    3
    Valeska
    Mardi 16 Novembre 2010 à 17:08
    Ma Louve Valeska annonce en effet Noël
    4
    Sélénia1 Profil de Sélénia1
    Mardi 16 Novembre 2010 à 17:24
    elle est tout mignonne
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :