• hebergeur image hebergeur image hebergeur image


    votre commentaire
  •  

    Défi création La symphonie des Artistes<o:p></o:p>

    Je vous invite à vous rendre sur notre Forum<o:p></o:p>

    La symphonie des Artistes<o:p></o:p>

    Un lieu convivial,<o:p></o:p>

    Où la beauté et la simplicité règnent.<o:p></o:p>

    Nous serons heureux de vous y accueillir,<o:p></o:p>

    Si vous désirez vous y rendre<o:p></o:p>

    Voici le merveilleux chemin :<o:p></o:p>

    http://symphonie.forumgratuit.fr/forum

     

     

    hebergeur image


    4 commentaires
  •  

    Chatte blanche, chatte sans taches,
    Je te demande, dans ces vers,
    Quel secret dort dans tes yeux verts,
    Quel sarcasme sous ta moustache.

    <o:p></o:p>


     

    Tu nous lorgnes, pensant tout bas
    Que nos fronts pâles, que nos lèvres
    Déteintes en de folles fièvres,
    Que nos yeux ne valent pas.<o:p></o:p>


    Ton museau que ton nez termine,
    Rose comme un bouton de sein,
    Tes oreilles dont le dessin
    Couronne fièrement ta mine.<o:p></o:p>


     

     

     

    Pourquoi cette sérénité ?
    Aurais-tu la clé des problèmes
    Qui nous font frissonnant et blêmes,
    Passer le printemps et l'été ?

     

     

    Devant la mort qui nous menace,
    Chats et gens, ton flair, plus subtil
    Que notre savoir, te dit-il
    Où va la beauté qui s'efface,<o:p></o:p>


    Où va la pensée, où s'en vont
    Les défuntes splendeurs charnelles ?
    Chatte, détourne tes prunelles ;
    J'y trouve trop de noir au fond.<o:p></o:p>


    (Charles Cros)<o:p></o:p>


    2 commentaires
  • Je suis le chat de cimetière,
    De terrain vague et de gouttière,
    De Haute-Egypte et du ruisseau
    Je suis venu de saut en saut.

    <o:p></o:p> 

    Je suis le chat qui se prélasse
    A l'instant où le soleil passe,
    Dans vos jardins et dans vos cours
    Sans avoir patte de velours.<o:p></o:p>

     

    Je suis le chat de l'infortune,
    Le trublion du clair de lune
    Qui vous réveille dans la nuit
    Au beau milieu de vos ennuis.<o:p></o:p>

     

    Je suis le chat des maléfices
    Condamné par le Saint-Office;
    J'évoque la superstition
    Qui cause vos malédictions.<o:p></o:p>

     

    Je suis le chat qui déambule
    Dans vos couloirs de vestibules,
    Et qui fait ses petits besoins
    Sous la porte cochère du coin.

    <o:p></o:p> 

    Je suis le félin bas de gamme,
    La bonne action des vieilles dames
    Qui me prodiguent le ron-ron
    Sans souci du qu'en dira-t-on.<o:p></o:p>

     

    Epargnez moi par vos prières,
    Le châtiment de la fourrière
    Où finissent vos émigrés,
    Sans demeure et sans pedigree.

    Henri Monnier<o:p></o:p>


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires