•  

    Création faite à partir d'un défichez

    « Ile de Graphisme »

     

    http://ile-de-graphisme.forumactif.com/forum

     

    Merci de respecter mon travail

     

    Bonne fin de journée


    10 commentaires
  •  

    Création faite à partir d'un défichez

    « Ile de Graphisme »

     

    http://ile-de-graphisme.forumactif.com/forum

     

    Merci de respecter mon travail

     

    Bonne fin de journée


    votre commentaire
  • Comment interpréter le comportement de votre chat ?

    Selon qu’il veuille se faire comprendre de l’Homme ou d’autres animaux, votre chat adapte ses talents de communication “hors normes” à son interlocuteur.

    À vous de décoder le comportement et le langage de votre chat !

     Ma petite Domino a deux mois 

    Les expressions du chat

    • Il frotte sa tête ou sa queue contre vos jambes : c’est le bonheur total ! Il se sent bien près de vous et veut partager son odeur avec vous.

    • Il vous "pétrit" longuement les genoux : il connaît un plaisir intense, la jouissance qu’il ressentait lors des tétées puisqu'il utilisait le même mouvement autour des mamelles de sa mère pour stimuler l’afflux de lait. Il reproduit ce mouvement qu’il associe au plaisir et peut même aller jusqu’à vous identifier à sa mère.

    • Il se roule par terre dès qu’il vous voit : il est soumis, mais ne prend cette position qu’avec les personnes avec lesquelles il est parfaitement détendu. Il s'agit d'un acte de soumission associé à un moment de détente préalable.

    • Il remue la queue : ce geste exprime une excitation. Si vous caressez votre chat et qu’il commence à remuer la queue, mieux vaut arrêter tout de suite car il n’apprécie pas et vous le montre

     

    Les sons du chat

    • Le ronronnement : c’est la soumission et le contentement. Les chatons commencent à ronronner lors des premières tétées pour exprimer à la fois une très grande satisfaction et une dépendance totale vis-à-vis de la mère. Lorsqu’il ronronne avec vous, votre chat vous démontre sa soumission et son contentement.

    • Les grognements et les sifflements : votre chat veut vous intimider. Utilisés en cas d’agression, ces deux sons interviennent dans sa stratégie de défense.

    • Le miaulement : il en existe une grande variété, chacun ayant leur propre signification. Les miaulements peuvent traduire la demande, la plainte, la déroute, le refus… Vous apprendrez très vite à les reconnaître en l’observant.

     

    Les marques du chat

    • Le frôlement : Par ce geste, le chat dépose contre vos chevilles des sécrétions hormonales, les phéromones, issues de glandes situées sous l’oreille pour s'intégrer dans son territoire. Il partage son odeur avec vous et vous montre son bien-être.

     

     • Les griffades : ces marques que votre chat peut laisser sur vos meubles, papiers peints, canapés ou arbres sont forcément indésirables. Elles sont souvent associées à des projections d'urine quand le chat marque son territoire.

     

     

    source : https://fr.yummypets.com/ par Royal Canin 

     

    18 commentaires
  •  

     un article super intéressant à partager, un peu long il est vrai mais a lire jusqu'au bout 

     

    La malbouffe est la cause principale de l’épidémie d’obésité et de maladies cardiaques dans nos sociétés. 

     

     
    Or beaucoup croient manger sain alors qu’ils avalent les pires cochonneries. 
     
     
     
     
     
     
     
     
    Voici 15 aliments dits « diététiques » qui sont de la malbouffe déguisée :

     

    1. Les aliments transformés « pauvres en graisses » et « 0 % de matières grasses »

    La guerre contre les graisses saturées est la pire erreur de l’histoire de la nutrition. 
     
    Aujourd’hui, il a été démontré que le raisonnement était complètement erroné. 
     
    Mais les clichés ont la vie dure et les groupes industriels continuent d’inonder le marché de produits allégés en matières grasses. 
     
    Ce qu’ils n’expliquent pas, c’est qu’un produit allégé en graisse n’a plus aucun goût. Pour compenser la fadeur, les industriels ajoutent du sucre. 
     
    Pourtant les études sont formelles  : autant les graisses saturées sont sans danger, autant le sucre consommé en excès est sérieusement nuisible à la santé . 
     
    Lorsque vous lirez les mots « pauvre en graisses » et « 0 % de matières grasses » sur l’emballage, vous saurez que c’est un aliment fortement transformé et bourré de sucre. 
     
    Si cela vous étonne, vous n’êtes pas seul. La majorité de la population reste persuadée que les graisses sont responsables de l’épidémie d’obésité qui touche nos pays. Faites le test, posez la question autour de vous.

     

    2. Les huiles végétales polyinsaturées

    On conseille souvent les huiles polyinsaturées qui réduisent le cholestérol. Notamment l’huile de tournesol, l’huile de pépins de raisins, l’huile de maïs et de soja.
     
    Mais attention : le cholestérol est un
     
    Au contraire, plusieurs essais cliniques ont montré que ces huiles polyinsaturées peuvent accroître la mortalité par maladie du cœur et par cancer. C’est la teneur en acides gras oméga-6 de ces huiles qui serait particulièrement impliquée. 
     
    C’est pourquoi il vaut mieux consommer des graisses comme le beurre ou l’huile de noix de coco pour la cuisson, et l’huile d’olive, l’huile de noisettes, l’huile de noix ou l’huile de lin pour l’assaisonnement.

     

    3. La margarine censée protéger votre cœur

    La beurre a longtemps été diabolisé car il est riche en graisses saturées. 
     
    Depuis des décennies, les experts les plus en vue font la promotion de la margarine. On sait aujourd’hui que ce mauvais conseil a eu des effets désastreux sur la santé publique. 
     
    La margarine est faite d’huiles hydrogénées riches en graisses trans assemblées à des composants chimiques (dont des colorants). Cet ensemble artificiel doit imiter l’apparence et la texture du beurre. 
     
    Pourtant, l’
     
    Aujourd’hui, la majorité continue de voir la margarine comme une alternative saine
     
    Pour améliorer votre santé, consommez plutôt du beurre bio et évitez la margarine et autres 

     

    4. Les produits enrichis en phytostérols pour protéger votre cœur

    Certains vous diront que les margarines de « dernière génération » sont moins riches en graisses trans et qu’elles sont enrichies en phytostérols dont il est prouvé qu’ils réduisent le cholestérol.. 
     
    Les produits phare sont les margarines « Fruit d’Or pro-activ » et « Saint-Hubert Cholégram ». 
     
    Les fabricants ont créé d’autres produits enrichis en phytostérols comme des yaourts. Exemple : « Danacol » de Danone, et autres « spécialités laitières ». 
     
    Mais des études ont montré que les phytostérols sont malgré tout 

     

    5. Les jus de fruits : du sucre liquide

    Les jus de fruits créent l’illusion qu’ils sont un choix diététique. Si le jus est à base de fruits, on en déduit qu’il est aussi sain que les fruits. 
     
    En réalité, l’appellation « jus de fruits » est trompeuse. Certains jus de fruits que l’on trouve en grandes surfaces ne contiennent aucun fruit… juste des arômes artificiels d’orange ou d’ananas. Au fond, c’est de l’
     
    Certes, vous pouvez mettre le prix et acheter du jus 100 % fruits frais. Mais cela reste une mauvaise idée. 
     
    Un vrai jus de fruit, c’est comme un vrai fruit sauf qu’il lui manque toutes les bonnes choses telles les fibres. La seule chose qui reste, c’est le sucre

     

     

    Chaque jus est une décharge de sucre pur qui fait grimper votre taux de sucre dans le sang. À terme, ces pics favorisent le surpoids et le risque de diabète. 
     
    Si vous mangez une orange entière, ses fibres freinent l’absorption du fructose par votre corps et l’étalent dans le temps. Ainsi vous vous épargnez les effets néfastes du fructose et bénéficiez à 100 % des bienfaits du fruit.

     

    6. Les produits « complets » censés protéger votre cœur

    La plupart des produits « complets » ne sont pas faits de grains de blé entiers. 
     
    Le blé a été pulvérisé en farine et raffiné de sorte qu’il est prêt à être digéré. Le travail de votre mâchoire et de vos sucs gastriques de décomposition est réduit au minimum. 
     
    C’est pourquoi les glucides de la farine entière font grimper votre taux de sucre sanguin aussi vite que les glucides de la farine blanche. D’ailleurs, la farine blanche et la farine complète sont classées dans la même catégorie pour leur effet 
     
    À vrai dire, je déconseille aussi de consommer des grains
     
    Dans les années 60, la recherche agronomique fit de rapides « progrès » pour développer des céréales plus résistantes, plus productives, et plus riches en gluten. 
     
    Hybridations et rétrocroisements aboutirent à l'apparition d'espèces totalement nouvelles, que l'on appelle encore « blé » mais qui sont aussi éloignées du blé naturel qu'un éléphant d'une souris. 
     
    Le « blé » moderne créé dans les années 1970 – qui s'appelle Lerma Rojo 64, Siete Cerros, Sonora 64 ou Super X – a en effet quarante-deux chromosomes là où l'engrain de nos ancêtres n'en avait que quatorze !! Chez l'être humain, le fait d'avoir un seul chromosome
     
    Le blé moderne a moins de valeurs nutritives, notamment moins de minéraux . Il provoque des réactions plus violentes chez les personnes intolérantes au gluten . D’autres études montrent qu’il pourrait accroître l’inflammation du corps et abimer vos artères. 
     
    Mon meilleur conseil serait de consommer 

     

    7. Les céréales « minceur » du petit-déjeuner

    Beaucoup de céréales du petit-déjeuner sont présentées comme diététiques (ex : Special K). Sur la boîte en carton, on peut lire en gros « riche en vitamines », « riche en minéraux », « au blé complet », « pauvre en graisses ». 
     
    …et écrit en petit, on découvre que les ingrédients sont des céréales raffinées, du sucre et des additifs chimiques. C’est vraiment très trompeur. 
     
    Mais ce qui me met le plus hors de moi

     

    8. Les aliments plaisir « sans gluten »

    Depuis que la population se soucie de sa consommation de gluten, les industriels se sont engagés dans la brèche. 
     
    Tous les produits sont déclinés en version « sans gluten ». Cela permet de remplir des rayons entiers de produits dits « diététiques » et fait facilement illusion. 
     
    Seuls les quelques consommateurs qui lisent systématiquement la liste de tous les ingrédients éviteront le piège. Ceux qui sont fatigués après une grosse semaine seront moins attentifs à ces petites arnaques. 
     
    Ces produits sans gluten sont tout aussi transformés, raffinés et riches en féculents que leurs versions avec gluten. 
     
    C’est une évidence :
     
    Alors choisissez des aliments qui,

     

    9. Les aliments transformés étiquetés « bio »

    Les industriels ont d’autres ressorts pour vous vendre des aliments soi-disant diététiques. L’autre mot magique qui fait vendre est « bio ». 
     
    Tout peut être « bio », même les aliments mauvais pour la santé : les barres de céréales, les chips, et le sucre de canne. Ils contiendront sans doute moins de pesticides, mais toujours autant de sucre et de glucides… 
     
    Les aliments transformés étiquetés « bio » ne sont pas forcément sains. Lisez toujours l’étiquette pour savoir de quoi ils sont faits.

     

    10. Les aliments plaisir « vegan »

    Le dernier venu parmi les mots magiques qui font vendre, c’est « vegan ». 
     
    Vegan désigne ce qui n’est ni animal (viande, poisson), ni produit par des animaux (œuf, lait, laine, cuir). Vegan est associé à une alimentation diététique. 
     
    Or les industriels se sont mis à produire des substituts vegan hyper-transformés, comme du bacon et des saucisses vegan. 
     
    Pour créer l’illusion du bacon et des saucisses, les producteurs utilisent des agents épaississants, des agents de texture, des arômes chimiques de bacon, des colorants, et des agents conservateurs… une quantité d’ingrédients artificiels que je déconseillerai à tous, y compris les vegans.

     

    11. Les sauces et assaisonnements tout faits

    Les légumes sont excellents pour la santé. 
     
    Mais certains se plaignent qu’ils n’ont pas beaucoup de goût. Cela ne m’étonne qu’à moitié quand on connaît les méthodes de production des légumes non bio (surtout le non-respect des saisons). 
     
    C’est pourquoi on les assaisonne avec de l’huile, du vinaigre et des épices. 
     
    Mais la restauration rapide « diététique », les supermarchés et de nombreux restaurants utilisent des assaisonnements tout prêts. Le problème est qu’ils sont bourrés de sucres, d’huiles végétales à bas coût, d’acides gras trans, d’agents conservateurs, d’agents chimiques de texture et de colorants artificiels. Ils sont dans des bouteilles en plastique et couvrent un rayon entier dans les supermarchés. 
     
    Avec ces assaisonnements industriels, les bienfaits des légumes se retrouvent anéantis. 
     
    Faites-le savoir autour de vous ! C’est urgent, car les salades à emporter et celles servies dans les restaurants sont le plat préféré des femmes soucieuses de leur alimentation.

     

    12. Le sirop d’agave et sirop de riz brun

    Depuis que la population a conscience des effets néfastes du sucre, elle est à la recherche d’une alternative plus saine. 
     
    Parmi les produits naturels sucrés, il y a le sirop d’agave qui est fréquemment utilisé dans les produits présentés comme diététiques. 
     
    Le problème est que le sirop d’agave n’est pas meilleur que le sucre. Il est même bien pire. 
     
    Le sucre contient beaucoup de fructose qui fait prendre du poids lorsqu’il est consommé en excès .
     
    Pour vous donner une idée, là où le sucre contient 50 % de fructose… le sirop d’agave contient entre 70 et 90 % de fructose ! 
     
    C’est pourquoi, mis face à face, le sirop d’agave est pire que le sucre de table. 
     
    Il devient clair qu’un 

     

    13. Le sirop de riz brun

    Le sirop de riz brun est un autre produit sucrant qui est souvent pris pour une alternative diététique au sucre. 
     
    Or c’est un aliment hautement transformé : pour fabriquer du sirop de riz brun, il faut mélanger du riz cuit et des enzymes qui font décomposer les féculents du riz en sucres simples. 
     
    Le sirop de riz brun contient du glucose, mais pas de fructose. C’est mieux que le sirop d’agave… Mais son indice glycémique est tout de même de 98, ce qui signifie qu’il va faire bondir votre taux de sucre dans le sang  – un facteur de surpoids, de diabète et de maladies cardiaques. 
     
    Le sirop de riz brun subit une transformation telle qu’il ne contient plus aucun des nutriments essentiels. Il ne contient que des « calories vides ». 
     
    Certains scientifiques ont observé que le sirop de riz brun pouvait être contaminé à l’arsenic, un poison mortel. Voilà une raison supplémentaire de s’en méfier. 
     
    Il existe d’autres produits sucrants 

     

    Petite règle de survie au supermarché

     

    Si l’emballage crie « je suis un produit diététique », c’est que le produit n’a rien de diététique. 
     
    Les vrais aliments sains n’ont pas d’allégations santé. Vous les reconnaîtrez parce qu’ils sont crus, entiers, non préparés, non raffinés. 
     
    Une nourriture saine n’a pas de liste d’ingrédients, ELLE est le seul ingrédient !

     

     

    Source : La Lettre Santé Nature Innovation - Jean-Marc Dupuis


    2 commentaires
  •  

     
      

    Au gré de mes Fantaisies,

    Mon blog venu de la plateforme Kazeo,

    Au gré de mes fantaisies,

    Actuellement en relooking complet.

    Au gré de mes fantaisies,

    Mon blog où tout est dit,

    Au gré de mes fantaisies,

    De belles images, des partages moment douceur,

    Au gré de mes fantaisies,

    Des coups de gueule, ça fait un bien fou,

    Au gré de mes fantaisies,

    Des petits soins de poésies, personnelles ou de grands hommes !

    Au gré de mes fantaisies,

    Ici, on ne prend pas de grands airs...

    Au gré de mes fantaisies,

    Je vous y invite pour vous y ressourcer,

    Au gré de mes fantaisies,

    Je suis une maman de deux grands enfants, qui ont leurs vies maintenant

    Au gré de mes Fantaisies,

    J’ai un emploi que me prend beaucoup de temps, je passe sur mon blog dès que je peux, afin de vous faire partager mon univers, avec des différents thèmes, et d’autres à venir, mais qui prennent du temps pour la rédaction (surtout lorsque l’on touche aux lois et droits des salariés, - nouvelles rubrique très bientôt ici-)

    Au gré de mes fantaisies,

    Passez me voir et sans retenue... laissez une petite trace de votre passage......

     

    Votre amie Sélénia

     

     

     

     

           

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires